Castres. Trois amis font de la musique et créent leur propre label

Castres. Trois amis font de la musique et créent leur propre label

21 juin 2020 Non Par Chris Gratt


ce qui importe
Trois amis de Castres ont récemment lancé leur label de musique indépendante. L’un d’eux, Adil, passionné de musique depuis son enfance, souhaite devenir chanteur de pop urbaine. Il sortira son premier clip.

Samuki, motivé et ambitieux, trois amis d’enfance de Castres ont récemment créé «Honey Records», un label de musique indépendant. Un trio composé de Jordi (manager), Adil (chanteur) et Bilel (directeur artistique). Et on ne le voit pas dans le «home studio» qu’ils ont installé dans la maison d’un proche, au cœur du quartier de Lameilhé, pour composer et enregistrer des titres et parfaire leurs projets artistiques. en dehors. “Nous sommes carrés, nous travaillons ensemble, en famille”, a déclaré Jordi. Mais si jusqu’ici le trio a agi dans l’ombre, aujourd’hui, ils veulent «grandir en force» et se démarquer. Après deux titres sortis sur des plateformes de streaming, “qui ont plutôt bien fonctionné”, a ajouté le jeune manager, “Honey Records” veut lever la bande. “Nous avons revu notre plan d’action. Enregistrer des clips, publier des titres, sortir des EP … d’ici la fin de l’année, nous avons beaucoup de choses en préparation”, a ajouté Jordi.

En effet, pendant une semaine, Adil et ses associés tournent une nouvelle vidéo «Cendrillon» entre Castres et Albio. Quelques photos ont également été prises sur la dune de Pila. Le clip sur lequel vous pariez sur tout. “Je me suis rapproché des entreprises prêtes à porter et dans la perspective de trouver des sponsors. Avec Adil, le buzz commence à prendre un peu de temps, il est maintenant temps de vraiment commencer”, a expliqué Jordi. Le trio a intégré un caméraman à ce projet, qu’ils ont eux-mêmes formé. Caméra 4K, drone, stabilisateur … “Nous avons investi dans du matériel de qualité, terminé Castres. Nous avons beaucoup d’attentes dans ce cliché. Nous voulons obtenir le maximum de promotions pour augmenter la visibilité. D’abord, nous voulons toucher le public du sud, puis essayer de nous étendre géographiquement “Dans ce nouveau clip, qui sortira sur toutes les plateformes, le 26 juin, nous pourrons retrouver Castres Nizar Ben Fatma, l’acteur de l’événement du film Lesja Misérables et la femme de Lesi, et un trio d’amis. “La chance est que nous l’avons à proximité. Il nous soutient à 300%.”

Pour Adil, «c’était un rêve d’enfant devenu réalité». Le joueur de 23 ans était toujours impliqué dans la musique. “Je ne me voyais pas faire autre chose”, a déclaré l’homme, qui s’est qualifié en tant que chanteur de pop urbaine plutôt qu’en tant que rappeur. “Nous connaissons la connotation du monde du rap malgré l’évolution de la mentalité, mais nous savons que ce qui fonctionne aujourd’hui, c’est la publicité et nous voulons aller dans cette direction, toucher Monsieur à tout le monde. Nous cherchons vraiment à monter”, a ajouté Jordi.

A l’avenir, un éditeur engagé dans la «reconnaissance de la musique locale» souhaiterait publier un clip chaque mois. Récemment, le trio a signé un contrat avec un autre artiste. “Un humoriste qui veut faire de la musique et qui a déjà un petit notaire sur les réseaux sociaux avec près de 20 000 abonnés sur son compte Instagram”, a expliqué Jordy Ambel.

Pour suivre l’actualité d’Adil: rendez-vous sur son compte Instagram: Adiltrp.

le jeune rappeur Osman a sorti un autre clip

Le rappeur de treize ans Osman Vurgun vient de poster le deuxième clip de “Ma Bella” sur la plateforme Youtube (“RMT Officiel”). Rappelons que les écoliers de Mazamet ont déjà réalisé un buzz intitulé «Nous allons tout casser», tourné à Castres en janvier dernier, avec plus de 14 000 vues (voir notre numéro du 15 février). Pour cette nouvelle vidéo, Osman et sa famille sont à nouveau entourés du réalisateur indépendant Lahouari Mimoun, très célèbre en Algérie. “Le tournage s’est déroulé sur deux jours, principalement à Castres, et le tournage a également été tourné à Mazamet, sur le pont”, a expliqué Lahouari Mimoun, “très content” du résultat.